Phénix

"Je suis né une nuit, dans le noir. Le jour est arrivé bien après moi, dans toute sa beauté et sa dureté. Depuis, même absent il n'a jamais cessé d'être là, gris ou lumineux, désiré ou redouté. À sa lumière j'ai appris à grandir, à aimer, à vivre. Donc à souffrir. Tant et si bien que j'ai fini par m'écrouler. Et je suis mort.

Il m'a fallu alors apprendre à résister, résister vraiment. Prendre les coups que je ne pouvais éviter et transformer les chocs à mon avantage. Combattre, gagner quelques fois. Aujourd'hui, j'apprends encore, je suis vivant.

 

J'ai dû mourir pour mieux naître."